Comment éviter les crevaisons sur votre vélo de route ?

Bien que dans la plupart des cas, réparer un appartement soit une tâche relativement facile, cela n’aide en rien votre humeur lorsque vous entendez le sifflement révélateur de l’air qui s’échappe et que vous savez que vous êtes destiné à passer une bonne partie du temps sur le bord de la route pour remplacer ou réparer un tube.

Malheureusement, les crevaisons sont une réalité pour les cyclistes, mais il existe des mesures que vous pouvez prendre pour aider à réduire le risque de crevaison. Comment pouvez-vous vous assurer au mieux de ne pas passer du temps au bord de la route alors que vous devriez rouler dessus ? Voici des conseils pour vous aider à rester sans plat.

Choisir les pneus avec soin

Naturellement, nous voulons tous les pneus les plus rapides, les plus légers et les plus adhérents disponibles, mais ces composés de caoutchouc légers ont tendance à être plus malléables que les pneus plus épais et plus résistants. Cela signifie que les silex, le verre et d’autres objets peuvent plus facilement se loger dans le pneu, risquant ainsi une crevaison.

Voici d’autres conseils utiles :

Les pneus durables ont une couche dense résistante aux crevaisons qui aide à empêcher les objets pointus de pénétrer dans la toile et à travers le tube.

Cela se fait au prix d’un poids supplémentaire et, dans certains cas, d’un manque d’adhérence ultime, mais si vous n’avez pas l’intention de courir et que la durabilité est une priorité, alors ce sont une option sérieuse à considérer.

Vérifier régulièrement les pneus

C’est un conseil simple, mais facilement oublié dans la précipitation pour rencontrer vos amis pour ce début de 9h, ou à ignorer parce que vous pensez « Je vais bien cette fois ». Ce n’est pas parce que vous n’avez pas eu de crevaison la dernière fois que vous avez conduit votre vélo que des objets pointus comme le silex et le verre ne se sont pas introduits dans le pneu, attendant d’être poussés dans la chambre à air par le roulement pression de votre vélo.

Une simple vérification suffit, en regardant s’il n’y a rien de coincé dans le pneu, ou en passant légèrement vos doigts sur le caoutchouc, en vous assurant de retirer tous les objets qui s’y sont logés. Essayez de le faire immédiatement après la fin d’un trajet afin que vous sachiez que vous avez vérifié avant de commencer votre prochain trajet et que vous n’êtes pas pressé par le temps.

Ne pas rouler dans le caniveau

Vous pouvez également penser à l’endroit où vous roulez sur la route. Une grande partie du silex et du verre qui perforeront votre pneu sont susceptibles de se cacher dans la gouttière au bord de la route, ou parfois rassemblées au centre si vous roulez sur une route à voie unique.

Il est donc logique d’éviter ces zones. Recherchez les chemins les plus dégagés tracés par les voitures. Comme avantage supplémentaire, le tarmac peut être légèrement plus compressé dans la zone à mesure que le poids répété des pneus de voiture s’enfonce dans la route, offrant une conduite plus douce et plus rapide.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.