Faire du vélo en évitant ces erreurs.

Les plus grosses erreurs commises par les nouveaux cyclistes

Faire du vélo peut être un pas dans l’inconnu et vous êtes obligé de faire une erreur quelque part le long de la ligne. Mais nous pouvons aider au moins un peu.

J’ai une grosse selle, mais j’ai encore mal aux fesses

Quiconque a déjà travaillé dans un magasin de vélos aura d’innombrables histoires de nouveaux cyclistes qui regardent une selle de vélo de route mince, grimacent et disent quelque chose comme étant aussi confortable que de s’asseoir sur une lame de rasoir. Au lieu de cela, les nouveaux cavaliers pensent souvent qu’un véritable coussin de selle large et rembourrée est évidemment la meilleure solution. En fait, la chose la plus importante est de choisir une selle qui vous offre un soutien dans les bonnes zones, essentiellement, sous vos ischions.

Voici une vidéo relatant ces faits :

Ensuite, placez le rembourrage dont vous avez besoin là où il est le plus susceptible de rester exactement au bon endroit, et nous entendons par là : utilisez un short rembourré bien ajusté. Alors n’oubliez pas, ne portez pas de sous-vêtements avec votre short matelassé !

Je suis fatigué d’avoir trop roulé

En tant que nouveau converti aux joies du cyclisme, vous pourriez avoir envie de rouler aussi longtemps et aussi loin que possible. Mais ce n’est pas sensé, du moins, pour commencer. À la suite du problème des douleurs aux fesses, votre tolérance à la position assise en selle et votre endurance globale s’accumuleront bien mieux avec des sorties courtes répétées qu’avec des efforts longs ponctuels, ce qui peut avoir pour effet de ralentir votre progression ou même de vous empêcher de faire du vélo.

Au départ, des sorties régulières et relativement courtes garantiront que c’est votre enthousiasme qui continue de brûler, et non vos muscles ou vos tissus mous.

J’ai toujours trop chaud/trop froid

Les nouveaux cyclistes ont tendance à porter une grande veste imperméable quand le temps est mauvais, et juste un t-shirt quand il fait beau. Cependant, le secret pour maintenir la bonne température corporelle sur n’importe quel trajet est la superposition.

Commencez avec une excellente couche de base qui évacue la transpiration, puis ajoutez des maillots, des gilets, des jambières et des manchettes, des coquilles souples et des vestes coupe-vent et/ou imperméables. Choisissez un kit respirant qui permet à la transpiration de s’échapper si vous pouvez vous le permettre, et ajoutez ou supprimez des couches en fonction de vos besoins.

Ma selle est trop basse/trop haute

C’est une erreur courante : les nouveaux cyclistes nerveux ont tendance à avoir leur selle trop basse, ce qui signifie qu’il est plus difficile de pédaler et qu’ils ne peuvent pas utiliser toute la puissance de leurs jambes.

Pendant ce temps, plus rarement, les cyclistes trop confiants peuvent monter leur selle très haut, ce qui rend le pédalage inconfortable et les expose à un risque de blessure. En termes simples, vous voulez que votre hauteur de selle soit réglée de manière à ce qu’il y ait une très légère flexion de votre genou lorsque votre pied est au bas du coup de pédale. En cas de doute, rendez-vous chez votre magasin de vélos local, qui se fera un plaisir de vous aider.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *